Présentation

Le Groupe Archéologique de Carpentras et de sa Région

Cette association a été créée, sous l'impulsion de Maurice Paccard et Pierre Fayot, le 10 mai 1983.
Elle a pour objet, sur le territoire de l'arrondissement de Carpentras, et plus spécifiquement sur celui de l'ancien Comtat Venaissin, de pratiquer l'Archéologie, toutes époques confondues, préhistorique ou historique, de la faire mieux connaître, de s'assurer de la préservation et de la conservation des monuments et vestiges existants ou à découvrir.

Pratiquer ...
Pour que vive l'archéologie, il est nécessaire d'associer la pratique à la connaissance. Depuis de nombreuses années, des membres du groupe ont ainsi acquis une pratique reconnue sur l'ensemble du Vaucluse notamment dans les domaines de la fouille (fouille programmée, fouille de sauvetage, sondage d'évaluation), de la prospection (prospection inventaire et thématique), de la recherche documentaire en bibliothèque, etc... Tout cela s'est réalisé avec le soutien du Service Régional d'Archéologie et en partenariat étroit avec l'équipe du Service d'Archéologie du département de Vaucluse.

Connaître ...
La connaissance chez les amateurs (terme pris au sens étymologique : celui qui aime) est souvent une affaire individuelle. Le local de l'association se veut être un lieu de connaissance avec une bibliothèque et un moyen d'échange grâce auquel il est possible de rencontrer des professionnels, apprendre à leur contact et étudier conjointement avec eux quelques unes des découvertes majeures.

Transmettre ...
Afin de respecter l'engagement de l'association à ouvrir l'archéologie à un large public, les conférences permettent d'aller à la rencontre des passionnés de l'archéologie à Carpentras et dans les villages environnants (Venasque, Pernes, Mazan, Caromb, Mormoiron, Bédoin, Velleron, ...). Cela justifie, au delà de l'action sur le terrain, l’attachement de l'association à l'aspect régional. Enfin la parution régulière d'un bulletin (15 numéros en 25 ans) et l'investissement de plusieurs des membres du Groupe dans une démarche active auprès des établissements scolaires témoignent également de l'importance accordée à la communication.

Préserver ...
Afin d'assurer la conservation des témoignages que nous ont laissé nos ancêtres au pied du Mont Ventoux, l'association a obtenu de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, la création et la gestion du dépôt de fouilles de Carpentras, dont la mairie, propriétaire des locaux, a effectué l'aménagement. Il est assuré ainsi, pour les chercheurs actuels et futurs, une "traçabilité" maximum des collections, et le Groupe participe à l'enrichissement de l'inventaire archéologique de notre région qui devrait à terme permettre à l'Archéologie comtadine d'avoir une présence significative dans le nouveau musée de Carpentras.
Les amateurs qui constituent les membres de l'association doivent avoir une place à part entière dans la recherche archéologique moderne. La participation dans des associations, comme le Groupe Archéologique de Carpentras et de sa Région, de chercheurs-découvreurs justifie l'existence de structures telles que celle-ci. Nous devons représenter des sources d'informations et ainsi préserver notre passé qui, rappelons-le, n'appartient pas au découvreur, mais à tous ceux à qui parviendra l'information au travers d'un écrit, d'une exposition ou d'un musée.

Le groupe veut une archéologie ouverte au plus grand nombre, ouverte vers la vie, ouverte vers l'avenir : une archéologie qui réconcilie l’homme passé et l'homme présent. C'est cette archéologie, lieu de rencontre et d'échange, que nous continuerons à défendre.

Claude Ayme
Mai 2008